Tous les sentiments de faiblesse résumés en photo


Steve Rosenfield est un photographe qui s’est lancée dans un beau projet, certes un peu déconcertant mais captivant. Il a décidé de capturer tous les sentiments d’insécurité et de faiblesse chez des personnes : un bras manquant, femme violée, transgenre…

« What I Be Project » raconte toute la souffrance de ces personnes à travers leur corps, au final, il s’agit là d’une grande oeuvre de courage.

“Ma principale peur est qu’aujourd’hui je suis transgenre”

qsdsq

 

“Je ne suis pas mon numéro”

wib198

 

Je ne suis pas mon pays”

wib508

 

“Tout ce que j’étais, ce n’était qu’une statistique de plus, une autre petite nouvelle qui était tellement bourrée qu’elle ne se souvenait plus de qui l’avait violée”

wib641

 

“Mon père a perdu son travail et ma famille se bat plus que jamais. J’ai comme l’impression que mon existence pèse sur ma famille et qu’il y aurait plus d’argent si je n’étais pas dans les parages”

wib940

 

“Je ne suis pas ma masculinité”

wib946

 

“Je ne suis pas mon poids”

wib989

 

“Je ne suis pas mes émotions”

wib1006

 

“J’avais 11 ans, c’était un ami de la famille”

wib1018

 

“J’ai perdu mon bras à 13 ans […]. On m’a dit que je ne pouvais pas faire telle ou telle chose parce que je n’avais qu’un seul bras […]. Aujourd’hui, et depuis six ans, je suis tatoueur”

wib10321

 

Source: letribunaldunet.fr


Commentaires

commentaires