Un tagueur « tagué » par un policier en colère


Pris en flagrant délit par la police, le tagueur a passé un mauvais moment en compagnie de l’agent, visiblement agacé par ses agissements…

Surpris en flagrant délit en train de taguer le bureau de police d’une ville brésilienne (non précisée), un tagueur a dû affronter le mécontentement manifeste de l’agent à l’origine de son arrestation. Ce dernier décide en effet de donner une bonne leçon au principal concerné en retournant l’outil de création contre son propriétaire.Ainsi, le policier saisit la bombe de peinture de « l’artiste » et l’asperge de couleur jusqu’à lui recouvrir le visage tout entier. Visiblement intoxiqué par l’attaque, le tagueur s’excuse plusieurs fois sous les injonctions de l’agent de police. Extrait:- « Excuse-toi! »

– « Je m’excuse, monsieur l’agent, je ne taguerai plus jamais le bureau de police »

– « Ok, maintenant file avant que je ne change d’avis… »

Bavure policière? Abus de pouvoir? Le tagueur, en tout cas, ne risque pas de retenter l’expérience au même endroit…

SOURCE


Commentaires

commentaires