Un humoriste ridiculise Volkswagen sous les yeux de Jürgen Stackmann le boss des ventes de la marque allemande

A l’ouverture du salon de Genève, Simon Brodkin, l’humoriste Britannique a encore frappé. Habillé d’une salopette de mécanicien de Volkswagen, il a débarqué sur le stand de la marque au salon de l’automobile de Genève. « Excusez-moi, j’ai la nouvelle boîte pour tricher » a-t-il lancé à Jürgen Stackmann alors en pleine conférence de presse.

Brodkin faisait évidemment référence au scandale des contrôles anti-pollution, volontairement biaisés via un logiciel par la marque allemande. « Cette voiture n’a pas besoin de réparation. Elle est parfaite », s’est limité à répondre Stackmann, embarrassé.

Commentaires

commentaires