Il célèbre sa victoire bien avant la ligne, mais …

Cet adage a cependant échappé à Tanguy Pepiot, un athlète de l’Université d’Oregon.

Tanguy Pepiot disposait d’une bonne longeur d’avance samedi dernier sur ses concurrents lors de ce 3000m qui opposait des athlètes issus de différents universités américaines. Confiant, il a donc ralenti sa course et commencé à célébrer sa victoire bien avant la ligne d’arrivée, avant de se faire rattraper par Meron Simon, de l’Université de Washington.

Simon, profitant du ralenti de son concurrent lui a ravi la victoire de façon inattendue. Tanguy Pepiot a juré, un peu tard, qu’on ne l’y reprendrait plus.

Source 7sur7.be

Commentaires

commentaires