Une ado laisse un message derrière son miroir avant de mourir


Athena Orchard, 13 ans, est décédée du cancer des os. Quelques jours après son décès, sa famille a retrouvé un message secret écrit au dos de son miroir.

280752603_B972857554Z.1_20140605113647_000_GNO2JA00M.1-0

Pendant plusieurs mois, la jeune Athena Orchard a essayé de se battre contre son cancer le plus longtemps possible sachant pourtant que la fin était proche. La jeune fille a donc écrit une lettre des plus émouvantes au dos du miroir de sa chambre. Pour son père, Dean, c’était trop. Trop dur, trop beau. Une lettre dont elle n’avait révélé l’existence à personne.

« Chaque jour est spécial »  : le message d’adieu d’Athena

Le bonheur dépend de nous. Peut-être que ce n’est pas la fin qui compte, mais l’histoire. Le but de la vie est de lui donner un sens, c’est ce qui fera la différence entre l’ordinaire et l’extraordinaire. Le bonheur est une direction à prendre, pas une destination. Merci de m’avoir fait exister. Soyez heureux, libres, jeunes à jamais. Vous connaissez mon nom, mais pas mon histoire.

Vous savez ce que j’ai fait, mais pas ce que j’ai enduré. L’amour est comme un miroir, il a l’air si beau mais peut se briser si facilement. L’amour est rare, la vie est étrange, rien ne dure et les gens changent. Chaque jour est spécial, profitez-en, on pourrait vous diagnostiquer une maladie mortelle demain donc profitez de chaque jour. La vie n’est triste que si vous la rendez triste. Si quelqu’un vous aime, il ne vous laissera jamais tomber peu importe les difficultés que vous traversez. Souvenez-vous que la vie est faite de hauts et de bas. N‘abandonnez jamais. Vous devez penser à vous chaque jour. Je veux être cette fille qui rend les mauvais jours meilleurs et je veux être celle dont on dise que la vie a changé depuis que l’on l’a rencontrée ! Peu importe le nombre de « Je t’aime », ce qui compte c’est le nombre de fois où vous le prouvez. J’ai hâte de tomber amoureuse de quelqu’un à qui je pourrai ouvrir mon cœur. L’amour ce n’est pas, avec qui vous vous imaginez passer votre vie, c’est celui sans qui il vous serait impossible de vivre. La vie est un jeu. L’amour en est le prix.

Parfois, l’amour blesse. Aujourd’hui, je me bats seule. Je peux sentir la douleur. Les rêves sont ma réalité. Ça fait mal, mais ça va, j’ai l’habitude. Ne me jugez pas trop vite, vous voyez seulement ce que j’ai envie de vous montrer. Vous ne connaissez pas la vérité. Je veux juste pouvoir m’amuser sans être jugée. C’est ma vie, pas la vôtre, ne vous souciez pas de ce que je fais. Les gens vont vous détester, vous briser, mais la force que vous montrerez, ça sera qui vous êtes. Je ne pleurerai pas parce que je sais que vous serez à mes côtés.

Source


Commentaires

commentaires