Révolté contre les véhicules mal garés, un retraité crève plus de 2 000 pneus !


creveur pneu

Parfois, même si le mobile d’un acte délictueux est louable, il peut ne justifier en rien le passage à l’acte. D’après Le Progrès, un Villeurbanais de 59 ans, complètement hors de lui, a crevé plus de 2 000 pneus.

Seulement voilà, même si l’acte de vandalisme est là, son motif n’est pas si répréhensible que cela. En effet, celui-ci ne s’est « occupé » que des véhicules mal garés et de ceux stationnés sur des emplacements réservés aux handicapés.

Une demi-paire de ciseau comme « arme »

Arrêté le 11 mars dernier après que celui-ci a crevé un pneu sous les yeux des policiers de Villeurbane, le retraité a très vite fini par en dévoiler un peu plus sur son acte.

Oui, c’est bien lui qui a sévi dans le coin, oui, le carnet qu’il possède sur lui compile bien les numéros de sept plaques d’immatriculation qu’il venait d’attaquer, à coup de « demi-paire de ciseau. »

Remarquant que l’homme était plutôt organisé et qu’il pourrait tenir à jour plusieurs carnets du même ordre, les autorités se sont rendues chez lui et ont saisi pas moins de six carnets semblables. Et le verdict est tombé.

Au total, 2 190 véhicules ont eu à souffrir les conséquences du geste du retraité.

Mais les vraies raisons le menant à un tel acte de furie vont pour le moins avoir le mérite d’en faire réfléchir plus d’un. En effet, l’homme n’aurait effectué ce geste que parce qu’il venait de voir un handicapé chercher désespérément une place pour se stationner.

Il a confié aux enquêteurs qu’il était « excédé par le manque de civisme des gens et que son acte correspondait à un ras-le-bol, que les gens ne respectaient plus rien. »

Source: Yahoo


Commentaires

commentaires