POUR LES AMATEURS DE CHATS


le-chemin-du-bonheur.jpg-5

…Chat Fait Du Bien… lorsqu’il ronronne !

Ce petit moteur régulier, comme apaisant, a pour but de vous démontrer son attachement et la confiance qu’il a en vous.  Mais attention, le ronronnement du chat possède beaucoup plus de vertus.  Le ronron c’est le premier langage du chat.  Bien avant qu’il sache voir, entendre ou se déplacer, il est capable de ronronner.  Cela lui permet de communiquer avec sa mère:  il lui signale qu’il se sent en sécurité et qu’il tête correctement.  La mère aussi ronronne pour calmer ses chatons et confirmer qu’ils sont sous bonne garde comme attention maternelle.

Lorsque vous câlinez votre chat, il vous signale qu’il se sent apaisé en ronronnant.  S’il se met à pétrir avec ses pattes et à têter vos vêtements, cela veut dire qu’il se sent tellement bien qu’il régresse et qu’il vous confond avec le ventre de sa mère.  Il m’anifeste ainsi son bien être et la confiance qu’il a en vous.  Par contre un chat qui présente ce comportement de régression trop souvent, est possiblement un chaton qui a été séparé de sa mère trop tôt.  De plus le ronronnement n’est pas uniquement associé au bien-être du chat.  Il va ronronner dans des situations de douleur, de stress ou de détresse.

Pour un chat angoissé, souffrant et même lorsqu’il est sur le point de mourir : il ronronne pour se rassurer lui-même.  Cette musique si particulière, selon l’opinion de la majorité des spécialistes, sert donc au chat à pratiquer l’auto guérison.

Récemment, plusieurs chercheurs ont découvert les vertus thérapeutiques du ronron quant au soulagement de la douleur, à l’amélioration de la capacité respiratoire, à la croissance et à la réparation osseuse.  Des études prouvent aussi que nos félins domestiques sont beaucoup plus résistants que les chiens, récupèrent plus rapidement après un traumatisme et présentent moins de complications ou maladies en général.

Les gens savent apprécier cette manifestion d’affection du chat qui roronne.  On sait aussi que le ronron fait baisser la tension et a un effet calmant sur notre organisme.  Il provoque un bien-être égal à celui ressenti par le chat qui se trouve auprès de nous.

Pas besoin d’être spécialiste pour constater que ces vibrations de basses fréquences du ronron raduisent une émotion intense dans les moments agréables comme désagréables.  Les bénéfices réciproques de ce échange de bon procédé, ne cessent de nous surprendre.  On dit même que le ronronnement a un effet calmant chez le feotus dans le

ventre de sa mère.

De plus le pouvoir thérapeutique du chat en zoothérapie est reconnu depuis fort longtemps.  Il aide à améliorer ou à maintenir la santé des jeunes ou vieux souffrant de divers troubles physiques, cognitifs, psycologiques, sociaux, etc…

….Chat Fait du Bien … en contribuant à augmenter l’estime de soi, à combler une part de nos besoins psychologiques et émotionnels. Il est un facteur de réduction du stress, un soutien moral pour surmonter une période difficile, aide à communiquer ses émotions et à sortir de son isolement.  La présence du chat a aussi un effet catalyseur pouvant contribuer à modifier le comportement des humains.

SOURCE


Commentaires

commentaires