Licenciée pour un sms insultant envoyé par erreur

images (34)

Une Australienne a été licenciée après avoir envoyé par erreur un sms où elle traitait son patron de « vrai gland »… au patron en question.

Selon le groupe de presse News Corp, l’employée d’une entreprise de Perth, licenciée en janvier 2014, a perdu le procès intenté pour licenciement « abusif ». Le sms déclencheur n’était évidemment pas destiné au patron mais à un ami.

Lorsqu’elle s’est rendu compte de sa bêtise, l’employée a tenté le tout pour le tout en envoyant à son chef un nouveau message disant « Supprime sans le lire le sms que je viens de t’envoyer, s’il te plait ». La femme s’est ensuite confondu en excuses, faisant son mea culpa pour avoir fait preuve d’un humour grossier et d’exagérations, notamment dans l’expression « vrai gland ».

Après avoir été virée, l’ex-employée a porté plainte sur base du Fair Work Act et avec l’argument que la comparaison faite de son patron avec les parties génitales de celui-ci n’était qu’une « blague ». Les juges ont estimé qu’il s’agissait plutôt d’une « évaluation blessante ».

Source 7sur7.be

Commentaires

commentaires