L’énigme du cerveau gelé enfin résolue!


mal-tete

Que celui qui ne se soit jamais ‘glacé le cerveau’ jette la première pierre ! En effet, quiconque ayant déjà mangé une glace, a eu la désagréable sensation d’avoir la tête congelée.

Conséquence d’un refroidissement trop rapide ? Nenni. Révélation !

Depuis la nuit des temps – façon de parler, nous ne pouvons pas prouver que nos si lointains ancêtres aimaient les glaces – les scientifiques pensent que ce phénomène est intimement lié au refroidissement brutal de nos sinus. Pourtant les dernières études démontrent que la cause est bien plus profonde.

Notre étude a été menée en partie par l’Académie de Médecine d’Harvard, où les chercheurs ont utilisé le Doppler, un appareil de médecine fondé sur l’effet Doppler des ultrasons (un des déguisements préférés de Sheldon Cooper …). Ils ont donc étudié le flux sanguin du cerveau des patients lorsqu’ils subissaient la ‘congélation de cerveau’ via de l’eau glacée. L’échantillon témoin buvait quant à lui de l’eau à température ambiante.

Résultat ? Le phénomène s’accompagne d’une dilatation rapide de l’artère cérébrale antérieure, qui inonde le cerveau de sang provoquant ainsi une vive douleur. La souffrance s’en va aussi vite qu’elle est venue, dès que l’artère se rétracte et que le flux se régule.

Pour les chercheurs, c’est un simple mécanisme d’autodéfense. En effet, le cerveau est un des organes les plus importants de notre corps, aussi il se doit de fonctionner en permanence. Etant particulièrement sensible à la température, les artères se dilatent pour l’irriguer et s’assurer qu’il soit bien au chaud. En somme, si vous congelez sur place, votre cerveau se protège pour garantir sa survie et par voie de fait, la vôtre.

Beaucoup de tintouin pour une simple crème glacée, mais notre cerveau ne sait pas que nous ne mangeons qu’une glace. Il anticipe un refroidissement plus grave et durable en déplaçant du sang chaud en son sein. Pour ce qui est de la sensation désagréable, le crâne est rigide, une augmentation du volume sanguin dans le cerveau provoque une augmentation de la pression, ce qui est induit la douleur et un retour à la normale si rapide.

Si nous savons dorénavant pourquoi la crème glacée peut être une source de douleur, cette étude pourrait amener des solutions à destination des migraines chroniques et autres maux de tête. Il existe de nombreux médicaments vasoconstricteurs qui en étant parfaitement ciblés, pourraient soulager un grand nombre de personnes.


Commentaires

commentaires