Le maquillage provoque des ménopauses précoces!


Le maquillage provoque des ménopauses précoces

Encore un autre perturbateur endocrinien sur la sellette. Après le bisphénol A, c’est au tour des phtalates, notamment ceux présents dans le maquillage et les produites de beauté, de refaire parler d’eux.

D’après une étude présentée au congrès de l’American society of reproductive medicine, les phtalates pourraient avancer l’âge de la ménopause de 2,3 ans en moyenne.  Le Dr Natalia Grindler, de l’université Washington à St-Louis dans le Missouri, et ses collègues ont mesuré les niveaux de ces composés chimiques dans le sang et les urines de 5 700 femmes.

Et ils ont observé que les femmes ayant des niveaux sanguins ou urinaires élevés en phtalates étaient ménopausées plus tôt que les autres.

Les phtalates sont des perturbateurs endocriniens que l’on retrouve dans de nombreux produits tels que les cosmétiques, les laques, les emballages alimentaires, les fournitures de bureau, les colles, etc.

Le Dr Grindler et son équipe n’ont pour l’instant pas trouvé l’explication à ces niveaux plus élevés de phtalates dans le sang ou les urines de certaines femmes. « Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas, notre recherche en est encore au stade préliminaire, mais nos premiers résultats sont déjà suffisants pour suggérer que ces produits ont un impact préjudiciable sur le long terme », a déclaré la chercheuse.

Source: santemagazine.fr


Commentaires

commentaires