Il attaque sa femme en justice pour lui avoir caché qu’elle était laide


Un Chinois a attaqué son épouse en justice car celle-ci lui avait caché qu’elle avait, jadis, été laide et que son apparence actuelle était due à de nombreuses interventions chirurgicales. Le mari a découvert le pot aux roses après avoir accusé son épouse d’adultère, le premier enfant du couple étant… «terriblement laid».

Ce n’est pas une histoire récente. Elle remonte à 2012. Mais à l’époque, aucune photo du couple n’avait été dévoilée.

C’est l’histoire d’un couple chinois. Un beau couple qui, après le mariage, a rapidement donné naissance à un enfant. Seulement voilà, l’enfant est laid, «terriblement laid» selon le mari, qui accuse dès lors son épouse d’adultère. Pour lui, il n’est pas possible qu’ils aient engendré un enfant si mal proportionné.

L’épouse, accusée à tort mais confortée par les tests de paternité, va pourtant décider de jouer carte sur table et avouer le lourd secret enfoui dans son passé: elle a eu recours à la chirugie esthétique. Elle a même dépensé une somme folle, près de 75.000 euros, pour transformer ce visage qui a séduit Jian Feng…

Une vérité et une honnêteté qui ont déplu au mari, qui a demandé le divorce avant d’attaquer son ex épouse pour «mensonge et tromperie». Et il a gagné, obtenant un dédommagement de 92.000 euros.

On est loin du superbe slogan romantique «l’amour est aveugle»…

 

 

Source:sudpress


Commentaires

commentaires