Il abat son fils après avoir cru que c’était un singe!


gent
Un fermier népalais a abattu par méprise son fils de douze ans, croyant qu’il s’agissait d’un singe pillant sa récolte, a annoncé dimanche la police locale.

Chitra Bahadur Pulami s’était perché dans un arbre pour chasser des macaques quand son père, Gupta Bahadur, 55 ans, a ouvert le feu dans sa direction, le prenant pour un de ces primates.

« Le fils se cachait dans un arbre de leur ferme pour faire déguerpir des singes qui venaient régulièrement se nourrir dans un champ de maïs », a raconté Arun Poudel, commissaire adjoint de la police du district rural d’Arghakhanchi. 

« Le fils est mort sur place (…). Notre enquête préliminaire a démontré que le père ignorait que son fils s’était rendu dans le champ de maïs pour chasser les singes », a-t-il dit.

Le tireur a été arrêté et son arme saisie en attendant les conclusions définitives de l’enquête.

« J’ai réalisé ma méprise une fois que mon fils est tombé et est resté coincé dans une branche de l’arbre », a déclaré l’agriculteur, cité par le site d’information népalais nagariknews.com.

Les trois espèces de singes endémiques du Népal, le macaque rhésus, le macaque d’Assam et le langur commun sont sacrés et les cultivateurs se contentent la plupart du temps de les épouvanter.


Commentaires

commentaires