Elle dépouille sa vieille « amie » retrouvée sur Facebook


illustration-facebook_1359697

Les deux nouvelles amies ne voient pas les heures défiler et Anaïs rate son dernier bus. Sans se méfier, Alexandra lui propose de lui prêter sa carte bancaire pour qu’elle puisse rentrer en taxi. Rendez-vous est même fixé le lendemain pour qu’Anaïs la lui rende. « Mais Alexandra a beau l’attendre, l’appeler, Anaïs ne lui donnera plus signe de vie », écrit le quotidien régional.

Entre-temps, son ancienne voisine lui a vidé son compte. Pas moins de trente-deux achats ont été effectués : vêtements, billets de train, courses… pour un total de 1.400 euros. Interpellée par la police, Anaïs a reconnu avoir un peu « abusé ». Poursuivie pour abus de confiance, elle ne s’est néanmoins pas présentée devant le tribunal correctionnel de Limoges. La jeune femme de 22 ans a été condamnée cette semaine à 4 mois de prison avec sursis, avec obligation de rembourser sa victime, plus une amende de 1.000 euros pour préjudice moral. A la suite de cette affaire, Alexandra est tombée en dépression.

Même pas au tribunal correctionnel où Anaïs était poursuivie pour abus de confiance. En un rien de temps, la jeune femme a vidé le compte de son ancienne voisine. Trente-deux opérations différentes, entre des courses, des vêtements, des billets de train… Pour un total de 1.400 €.

Alexandra se retrouve avec un sacré découvert et des agios sur le dos. Interrogée par la police, Anaïs reconnaîtra avoir « abusé ». Alexandra, elle, dira aux juges être tombée en dépression.

Le tribunal a condamné la très mauvaise amie à 4 mois de prison avec sursis mise à l’épreuve pendant deux ans avec obligation de rembourser à la victime les 1.400 € ainsi que 1.000 € pour son préjudice moral. Dans l’affaire, Anaïs aura perdu bien plus qu’une amie “Facebook”.

SOURCE: lepopulaire.fr


Commentaires

commentaires