Des spermatozoïdes robots pour lutter contre l’infertilité


sperme-2Des scientifiques ont combiné des spermatozoïdes avec des nanotubes contrôlés à distance pour leur permettre d’arriver plus facilement jusqu’à l’ovule à féconder.

C’est tout logiquement qu’ils ont été surnommés les « spermbots ». Pour aider à la procréation, des chercheurs de l’Institut de Nanosciences à Dresde (Allemagne), ont eu l’idée de transformer des spermatozoïdes en de véritables biorobots. D’un côté du sperme de taureau, de l’autre des nanotubes composés de fer et de titane. Chaque spermatozoïde coince sa tête dans ces tubes microscopiques, tandis que leur queue, la flagelle, est laissée libre pour fonctionner.

Un support idéal

Jusqu’ici, les scientifiques n’étaient jamais parvenus à isoler un spermatozoïde et à le contrôler pour le faire avancer vers un endroit précis. C’est maintenant chose faite grâce au magnétisme : les nanotubes étant métalliques, ils sont dirigeables à distance par un aimant externe. Le procédé n’a été testé que sur des animaux, mais à terme les chercheurs espèrent féconder un ovule humain. Une nouvelle sorte de PMA (procréation médicalement assistée) pour aider les couples en difficulté.

Mais selon la revue NewScientist qui rapporte l’expérience, les spermbots pourraient avoir d’autres utilités médicales. Ces biorobots pouvant être guidés jusqu’à n’importe quelle cellule, ils seraient capables d’acheminer un médicament. « Les spermatozoïdes sont sans danger pour le corps, n’ont pas besoin d’une source d’alimentation externe, et peuvent nager à travers des liquides visqueux », explique le chef de recherche Oliver Schmidt. Si cette approche hybride réussie, elle pourrait ouvrir la voie à d’autres mini-robots thérapeutiques.

SOURCE


Commentaires

commentaires